Quelle a été votre inspiration pour Les Niçois ?

 

Avec Les Niçois, nous avons voulu créer un restaurant méditerranéen à Paris : la retranscription d’une cantine du vieux-Nice. Notre idée était de ramener un peu de l’ambiance des bars de plage qu’on adore à Paris.

 

Se poser autour d’une grande tablée, et finir par jouer à la pétanque au sous-sol. Le concept a ouvert en 2014. En septembre 2017, nous avons lancé le Yacht Club, une brasserie très French Riviera, rue des martyrs, toujours à Paris. Nous y prolongeons là aussi l’esprit de la Méditerranée mais à travers les codes de la brasserie : l’œuf-mayo se décline à la poutargue, la choucroute de la mer façon méditerranéenne, autour d’un service détendu et d’un décor solaire.

 

Nous avons également décliné une ligne de produits dérivés (T-shirts, tote-bags, bougies, etc.) avec des baselines comme «Sweet dreams are made of Nice ». Enfin, notre ligne d’épicerie inspirée du Sud compte désormais 200 points de vente dont La Grande Epicerie, Les Galeries Lafayette, le BHV et Monoprix. Nous proposons des tapenades, sardinades, rosé de pétanque et apéritifs venus du Sud.